CHECKPOINT: David Krakauer’s Ancestral Groove

Avant d’écouter ce nouvel album, je vous invite à lire l’anecdote que David Krakauer raconte, celle de son retour sur les traces de ses aïeux. Elle rappelle que la recherche de l’identité est un parcours semé d’obstacle. Confronté à la suspicion et à l’angoisse des postes-frontières de l’URSS (quelques années avant sa chute), soumit aux fouilles et aux chiens, le jeune virtuose ne se laisse pas intimider aussi facilement. On imagine les gardes aboyant d’un air mauvais : « D’où venez-vous? Ou allez-vous? » Et lui de répondre, confondant ses interrogateurs avec la sérénité et l’aplomb de l’humour yiddish: « Je vais simplement là d’où je viens ». Il y a vingt-cinq, David Krakauer avait courageusement endossé le rôle de l’éclaireur sur les terres désolées du Yiddishland. Dans cet album, il invite de nombreux talents à sauter la barrière avec leurs instruments et à venir le rejoindre pour mélanger le klezmer au jazz, au funk et à l’électro. Ce que vous y entendrez, c’est leur appel retentissant depuis l’autre côté du checkpoint. C’est le point d’orgue d’une quête de soi traversée d’improvisations démentes et d’une mélancolie futuriste. C’est le groove des ancêtres tourmentés par le silence que la clarinette de « Kraki » aura, une fois de plus, magistralement brisé.

David Krakauer-Checkpoint-album-couv

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s