Joel Engel (1868-1927)

Joel Engel est un folkloriste, compositeur et critique musical, ethnographe et musicologue né dans une famille de classe moyenne à Berdiansk, en Crimée. Il obtient sa licence de droit en 1890, à l’université de Kharkov puis, suivant les conseils du compositeur russe Pyotr Tchaïkovski, il s’inscrit au conservatoire de Moscou où il étudie avec Sergei Taneïev.1 Après avoir reçu son diplôme, le journal libéral moscovite, Russkie Vedomotsi,2 lui propose un poste de critique musical et d’éditeur. Engel accepte et  conserve cette position jusqu’en 1918.

Avant lui, d’autres compositeurs, comme Mussorgski3 ou Rimski-Korsakov,4 ont déjà écrit quelques partitions de musique folklorique juive (ces deux compositeurs font partie du « Groupe des Cinq », partisans d’une esthétique musicale fondée sur la musique populaire russe et représentants du mouvement romantique nationaliste sous le tsar Alexandre II). Certains articles ont aussi été publiés en russe, dont celui d’Ivan Lipaev5 par exemple. Ce dernier, professeur au Conservatoire de Saint-Pétersbourg, s’intéressait de près à ces étudiants d’origine juive, les encourageant à s’inspirer de leur folklore pour composer. Mais avec Engel, l’étude du folklore musical juif prend une autre dimension. Il parvient en effet à élever cette activité au rang d’une science, désormais l’objet de recherches méthodiques, d’analyses comparatives et de collectes globales.

Gezelshaft far Idishe Muzik ca 1915 design by Leonid Pasternak Gross Fami - Copie
Gezelshaft far Idishe Muzik (1915), dessin: Leonid Pasternak

 

Membre d’un cercle d’étudiants, Engel s’engage pour la première fois dans la production de musique juive en composant une opérette pour la fête de Purim en 1894. En 1898, inspiré d’un côté par le mouvement nationaliste juif bourgeonnant et de l’autre par l’essor de l’ethnographie musicale en Russie, il commence à collecter des chansons folkloriques en Ukraine, ouvrant la voie aux expéditions ethnographiques de Shloyme An-Ski. En 1900 et 1901, accompagné de Saul Ginzburg et Pesakh Marek, deux historiens spécialisés dans l’étude du folklore, il organise des conférences et des concerts à Moscou et à Saint-Pétersbourg. Dans l’empire russe, il devient ainsi l’un des experts les plus proéminents dans le domaine de la musique folklorique juive. Cette position le conduit à s’engager dans certaines polémiques dont résultent des débats enflammés entre lui et Sholem Aleichem ou Mark Warshavsky6 à propos par exemple de la question de l’originalité dans la production artistique de ce dernier.

En 1905, il participe à la fondation d’une école de musique à Moscou dans laquelle il enseigne, et reconnue comme le « Conservatoire du peuple », une alternative qu’il considère plus égalitariste que la plupart des écoles de musique en Russie. Joel Engel a de plus joué un rôle essentiel dans la Société pour la Musique Folklorique Juive (Gezelshaft far Yidisher Folks-Muzik) dans laquelle il crée la section moscovite en 1913. Sous sa direction, cette section est chargée d’organiser le matériel rapporté lors des expéditions d’An-Ski (1912-1914) auxquelles il aura lui-même activement contribué. Il compose de plus une musique originale destinée à la pièce de ce dernier, Le Dybbuk, qui sera jouée au théâtre « Abima » l’année suivante.

Joel Engel et Shloyme An-Ski
Joel Engel et Shloyme An-Ski

Il participe en outre dans la publication de recueils de musique juive et de quelques cent cinquante compositions originales produites par lui et d’autres compositeurs russes. Au-delà de la musique juive, il est aussi pleinement impliqué dans les musiques nationales russes et européennes, à travers des conférences et des publications, notamment sur des travaux de bibliographie musicologique publiés en allemand.

Après la création de l’Union Soviétique, il continue un temps d’enseigner, de composer et de participer à des conférence à Moscou et dans sa région. En 1922, Il quitte la Russie pour l’Allemagne avec les copies des matériaux de la Société. Il s’installe à Berlin où il crée, la même année, la maison d’édition musical Yuval, qui utilise les travaux déjà édités par la Société pour la Musique Folklorique Juive ainsi que les nouvelles créations de compositeurs judéo-russes. En 1923, il édite encore d’autres sélections à Berlin et à Leipzig.

L’année suivante, il immigre à Tel-Aviv et y enseigne à l’école de musique « Sulamith ». Il compose en outre pour le théâtre « Ohel », conduit plusieurs chorales et organise d’autres conférences. Dans les dernières années de sa vie, il se concentre sur ses propres compositions inspirées par la culture musicale sioniste des communautés juives en Palestine. En 1927, après sa mort, son épouse fait don de ses manuscrits aux archives du gouvernement russe, à Kiev et à Moscou. Au festival de Tel Aviv le prix « Joel Engel » récompense aujourd’hui, en hommage à ce pionnier de l’ethnomusicologie, les compositeurs contemporains d’Israël.

Joel Engel conduisant la chorale "Malakhovka", (Moscow, 1920). Photographie: Koldavsky.
Joel Engel conduisant la chorale « Malakhovka » (Moscow, 1920). Photographie: Koldavsky.

 

Notes:
  1. Sergei Ivanovitch Taneïev (1856-1915), compositeur russe.
  2. Russkie Vedomotsi: « Les Nouvelles Russes », publié à Moscou entre 1863 et 1918.
  3. Modeste Petrovitch Moussorgski (1839-1881), compositeur russe, auteur de plusieurs opéras dont Boris Godounov et Salammbô.
  4. Nikolaï Rimski-Korsakov (1844-1908), compositeur et professeur au conservatoire de Saint-Pétersbourg. Il enseigna notamment à Joseph Cherniavsky et Efrem Zimbalist.
  5. Ivan Vassilievich Lipaev (1865 – 1942), tromboniste, compositeur et critique musical russe.
  6. Mark Warshavsky (1848-1907), poète, badkhn et compositeur né à Odessa, auteur de nombreuses chansons devenues traditionnelles (Oyfn Pripetchik, Di Mezinke Oysgegebn).
Sources:
-http://www.musica-judaica.com/eng_e.htm
-http://www.yivoencyclopedia.org/article.aspx/Engel_Yoel
-Irene Heskes, The St. Petersburg Society for Jewish Folk Music, The Legacy from Russia for Voice and Piano, Tara Publications, 1998, 160p.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s