Borsht

MI0002304172

 

Tout le monde connait cette fameuse boisson à base de betterave, populaire en Pologne, en Ukraine et en Russie, que préparaient nos grands-mères. Une mixture relativement pâteuse que j’ai bu (parfois mâché) quelques fois  alors que je n’étais encore qu’adolescent. Dans cette chanson, la potion Yiddish est transformée en élixir d’amour que préparent les jeunes filles pour conquérir les bons partis (ne riez pas, peut-être est-ce arrivé à vos grands-parents). Paroliers, sachez donc qu’il n’est pas impossible de parler en même temps d’amour et de betterave.

Il existe plusieurs versions dont la première, dans ma discographie en tout cas, fut enregistrée par Brave Old World dans Beyond the Pale (1994, Rounder Records), chantée par Michael Alpert, suivi du groupe pan-féminin Mikveh dans l’album homonyme (2001, Traditionnal Croosroads), interprétée cette fois par Adrienne Cooper, qui avait déjà produit uneversion a capella (Dreaming in Yiddish, 1995). Matt Temkin enregistrait une seconde première version, instrumentale cette fois (Poykler’s Shloft Lied, 2008) avant que la chanson soit presque entièrement ‘’revisitée’’ par Daniel Kahn (Partisans and Parasites, 2009, Oriente Musik).



50048_01

Version yiddish

Khob nokh aza borsht nit gegesn
Khob nokh aza tam nisht gefilt
Ikh ken on dir mayn lebn nit fargesn
Vayl ikh hob dikh lib
Ikh bin mir a bolter a geboyrene
Un dos gontse shtetl ken zikh in mir
Derekh dir bin ikh gevorn a farloyrene
Vayl ikh hob dikh lib
Un tomer geyt dir dushenyu in nodn
Vet mayn mame farkoyfn di shtib
Un ikh vel dir dem nodn tseyln
Vayl ikh hob dikh lib
Un tomer geyt dir in yikhes
Mayn zeyde is geveyzn a rov
Lomir beyde khasene hobn
Vayl ikh bin shoyn alt in gro

 

2312635

Traduction anglaise

I never ate borsht like this before
I never held such a taste in my mouth
I can’t forget you
Because I’m so in love with you

I was born in Balta

My whole town there knew me
But my identity’s been erased
Because I’m so in love with you
You want to know about my dowry?
My mother will sell the house
And you can count the money yourself
Because I’m so in love with you
You want to know about my lineage?
My grandfather was a rabbi
Let’s get married already
I’m getting old and gray

70d4afba92a69f5654baca2b9f774f3d578ab9dd

Traduction française

Un tel Borsht, jamais je n’ai mangé
Jamais rien de si délicieux
Mais c’est toi que je ne peux oublier
Car c’est toi que j’aime
Je suis né dans un village lointain
Et tout le monde savait qui j’étais
Étranger, anonyme desormais
Car c’est toi que j’aime
Ma dot, voudrais-tu l’estimer?
Ma mère va vendre la maison
Et tu pourra toi-même compter
Car c’est toi que j’aime
Voudrais-tu savoir qui sont mes aïeux?
Mon grand-père était rabbin
Alors, marrions-nous, enfin!
Car je commence à me faire vieux

51bPtQ+KYCL._SX355_

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s