Dans le Yearbook for Traditional Music de 1984, le professeur Mark Slobin titrait ainsi un article qui résume bien l’idée selon laquelle la musique klezmer ne serait pas ce qu’elle est aujourd’hui sans les États-Unis. Les américains sont en fait les seuls à jouir s’une série ininterrompue de plusieurs générations de klezmorim. Depuis les juifs […]

Troisième temps de l’histoire du klezmer, la revitalisation. Dans les années 1930 s’amorce en Europe comme aux États-Unis le déclin du klezmer, déjà relativement impopulaire parce que profane. Après la Seconde guerre mondiale et la Shoah, le yiddish et sa culture ne survivaient plus qu’au sein de petites communautés d’irrésistibles qui luttaient pour perpétuer la […]

Dernier temps de l’histoire de la musique instrumentale yiddish, le néo-klezmer. Au sens large, toute la musique klezmer produite depuis la réactivation originelle des années 1970 entre dans cette catégorie, qui n’est rien d’autre, pour le dire autrement, que la musique klezmer contemporaine. Le néo-klezmer se distingue par ses ruptures aussi bien que par sa […]

L’une vient rarement sans l’autre. Nous avons eu l’occasion de voir dans ‘’Train de Vie’’ et ‘’Le Concert’’, réalisés par Radu Mihaileanu, que l’imaginaire européen conçevait toujours la musique klezmer et la musique tsigane comme intrinsèquement identiques. Musiciens juifs et tsiganes peuvent se comprendre, instantanément, et jouer ensemble, sans aucune répétition. Il est vrai que ces […]

‘’Et il arriva à ses fins, Bénia Krik, parce qu’il était passionné, et que la passion gouverne les mondes.’’ Isaac Babel, Récits d’Odessa. Dans le sud de l’Ukraine il y a une province, l’oblast d’Odessa. Et dans cette ville il y a un quartier ou règne le crime, le quartier de Moldavanka.   Et avant la […]

Les klezmorim ont toujours été les électrons libres de la culture yiddish. Leur adhésion aux syndicats américains, héritiers des guildes européennes, fut motivée moins par de profondes convictions que par un besoin mercantile. Néanmoins, il ne faudrait pas non plus sous-estimer l’impact de ces institutions sur la psyché et la vie collective yiddish, ni sur celles […]

Toyznt tamen, qui signifie « Un milliers de saveurs », est un album de chansons yiddish et le premier réalisé par Amanda Seigel, chanteuse, compositrice et actrice, accompagnée pour l’occasion de klezmorim confirmé(e)s. Composé dans un esprit théâtral, Amanda et ses klezmorim nous transportent ici dans un vaudeville joué à New-York devant les immigrés du début du […]

Lorsque j’étais à New-York, j’ai rendu visite à Naftule Brandwein et à sa femme Dora au cimetière juif du Queens, dans le carré de la Musical Progressive Benevolent Association. Ce qui prouvait, entre parenthèse, que Naftule l’insoumis avait finalement accepté de se syndiquer. Cette association fut l’héritière des guildes que les musiciens juifs avaient développé […]

Irme Druker publiait en 1940 un roman intitulé Klezmer,1 l’histoire d’Ezra Malyarskin, inspirée du violoniste et professeur de musique Petr Solomonovich Stoliarskii (1871-1944). Il racontait qu’à l’école, le jeune Ezra apprenait à ses camarades, en l’absence du professeur, le klezmer-loshn, le parler secret des musiciens. Les klezmorim créèrent ce jargon spécifique parfois désigné sous les […]

Le Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme avait présenté en 2010 une exposition sur la Radical Jewish Culture, un mouvement culturel qui germa dans le New-York des années 1980. À cette occasion, le MAHJ organisa une série de concerts qui eurent lieu sous le regard du Capitaine Dreyfus. La musique fut en fait l’élément central […]

J’ai évoqué dans l’article précédent l’implantation de la musique klezmer dans les pays nordiques, où la culture Yiddish fut historiquement absente, et je souhaitais rester dans cette perspective des points cardinaux délaissés en présentant ici deux pays d’Europe méridionale, l’Espagne et l’Italie. Et la raison pour laquelle il me fallait présenter simultanément l’émergence du klezmer […]

En Prélude à un futur article sur le klezmer méridionale, qui fait echo, si vous me suivez avec attention, à celui qui paru il y a quelques jours sur le klezmer septentrional, voici un aperçu d’orchestres remarquables sur la scène klezmer italienne contemporaine. Bologne, Florence, Rome, Turin et Venise. À quoi bon voyager si ce n’est […]

Matti Pohjola: cornet, banjo ténor, de la mandoline, cor baryton Gustav Johansson: accordéon, trombone, cor baryton Lars Ydgren: clarinette, sax alto Carl Lindecrantz: batterie, cor baryton Arvid Pettersson: piano, cor baryton Thomas Dawidowski: tuba, contrebasse   I. Den Flygande Bokrullen(eponymous, Arko Records, 1996) II. Tarrschwein (Arko Records, 2002)   III. Shuff (Arko Records, 2007)

YXALAG Jakob Lakner: clarinette Nele Schaumburg: violon Kayako Bruckmann: violon Luka Stankovic: trombone Nicolas Kücken: guitare Ulrich Zeller: contrebasse   I. A Yiddishe Mame (2010) II. Fargint Zikh (2012) III. Filfarbike Mishpokhe (2015)

    Ann-Mai-Britt Fjord: accordéon, percussions, chant Henrik Bredholt: saxophone soprano, tsimbl, chant 1.    Danish Klezmer…oy oy oy (1997) 2.    Itzik Spitsik (2001, Intermusic) 3.    Shabes Tsimmes (2007, Intermusic) 4.    A Bisele Freyd (2012, Gateway Music)